Je suis un artiste photographe autodidacte. Je me suis initié à la photographie en admirant les clichés de Robert Doisneau, Willy Ronis, Elliott Erwitt, Jeanloup Sieff, Henri Cartier-Bresson et Sebastião Salgado. J'ai toujours été attiré par la publicité, le cinéma, la peinture, le design et la volupté des tirages en noir et blanc. 

 

J'ai commencé à photographier lors de mon premier voyage à l'étranger (1989). J'étais fasciné par la ville de Marrakech. Curieux, j'analysais mes images et j'essayais de parfaire ma technique. J'ai appris dans la rue.

 

Je réalise un rêve en 1991 : l'acquisition d'un M6. J'adore la visée, la mise au point télémétrique et le bruit feutré de l'obturateur. Dès 1995, je ne vois qu'à travers mon 35 mm. Et parfois mentalement.  

 

En 2015, je fais un stage au Studio Harcourt, je crée mon premier site internet et je découvre Paris Photo émerveillé. Je suis touché par la poésie de Man Ray, George Hoyningen-Huene et André Kertész. Ils ont changé ma façon de regarder.

 

J'expose pour la première fois du 18 mai au 13 juin 2017 (La vita è bella, l'Archipel, Dieppe). Je réponds à une demande de la ville de Rouen à l'occasion du mois de la femme du 8 au 31 mars 2018 (Noir et blanc, Galerie de l'Hôtel de ville). Première radio " Le BlaBlaMix " (Radio HDR). 

Actuellement, une partie de mes clichés sont exposés au centre Bien-être et vie de l'hôpital de Dieppe. L'exposition aurait dû avoir lieu du 9 mars au 17 avril 2020. Mais vu la situation, celle-ci est reportée tout comme celle de Rouen National Arts (du 19 mai au 7 juin 2020) et celle de la biennale Noir et blanc des peintres et sculpteurs dieppois. 

 

J'adore le style d'Irving Penn, de Franz Christian Gundalach et de Paolo Roversi. Je suis impressionné par la légèreté, la modernité et l'intemporalité de leurs oeuvres.   

graphiste © Caroline LAGUERRE-TURGIS